Revue de presse



Lire, mars 2009
Voici un livre lumineux ! (...) On pense à Roberto Benigni dans "La vie est belle" ou à Charlot et son "Kid", les pieds dans le bitume, la tête dans les étoiles.
Et si le miracle consiste bien en l’amour qui unit les deux personnages et les fait avancer, le livre va plus loin. (...) L’auteur dessine un hymne à l’enfance, au droit de vivre libre, sans misère, contre l’absurdité des frontières, avec la faculté de construire son identité.
Un livre initiatique sans mièvrerie qui touchera les ados autant que leurs parents.

Nathalie Riché

La Vie, mars 2009
Émouvant, plein de rebondissements et réservant une vraie surprise à la fin, ce livre se lit avec autant de plaisir à 15 ans qu'à 40. II a d'ailleurs été publié sous deux couvertures, l'une destinée à la jeunesse et l'autre aux adultes, comme c'est le cas aujourd'hui de certains récits.
Et c'est là son intérêt majeur : une lecture partagée avec ses enfants, sans s'ennuyer un instant, qui permet d'aborder ensemble plusieurs sujets, comme le courage, l'espérance, la quête du bonheur et le don de soi. Précieux.

Dominique Fonlupt

La Croix, février 2009
Ce roman de la consécration commence avec la découverte par des douaniers français, au fond d’un camion, d’un enfant de douze ans, sale, puant et sans papiers, qui dit s’appeler Blaise mais également Koumaïl. Un début fracassant pour une œuvre lyrique, le roman d’un enfant du Caucase né dans un monde où le terrorisme, l’arbitraire, la misère, la violence et le fracas des armes se font entendre à chaque page. (...)
Jamais aucune mièvrerie, (...) des personnages forts dans leurs excès, grands dans leurs convictions.

Nathalie Lacube

Je Bouquine, janvier 2009
On retrouve tout ce qui nous a plu dans les précédents romans d’Anne-Laure Bondoux : une destinée hors du commun, une relation émouvante entre un enfant et un adulte qui se sont choisis, une atmosphère chaleureuse.(...)
Pas besoin d’un miracle pour que cette histoire, romanesque à souhait, vous bouleverse !

Jessica Jeffries-Britten

Muze, janvier 2009
Une histoire touchante, écrite de manière simple, (...) qui met en lumière la difficile réalité d’une région du monde encore peu explorée par les écrivains français.

Stéphanie Janicot

Vendredi 23 janvier 2009 - L'Express / L'Impartial
"Les coups de cœur des libraires"

Le temps des miracles

Dans le Caucase des années nonante en proie à de multiples guerres post-soviétiques. Gloria sauve d'un train explosé par un attentat terroriste un bébé français nommé Blaise Fortune. Après sept ans de débrouille, Blaise, qu'on appelle désormais Koumail, et Gloria décident de partir pour la France afin de retrouver la mère de l'enfant.
A pied, en charrette, en camion, ils entreprennent un voyage qui va durer cinq ans. Des compagnons de misère ou de travail croisent leur route. Comme Fatima, qui ne veut plus ouvrir les yeux à cause des horreurs dont elle a été témoin, ou Boucle d'Oreille le jeune tzigane roumain.
L'espoir et le bonheur sont toujours là grâce aux rencontres mais aussi et surtout grâce à Gloria qui aime Blaise d'un amour infini.

Dans des contrées lointaines que nous connaissons à peine se jouent des drames dont nous ne voyons ici que l'aboutissement à savoir l'arrivée de réfugiés. Le livre d'Anne-Laure Bondoux a le grand mérite de nous rendre attentifs au chemin parcouru.

Valérie Meylan / Librairie Repères, Bienne (Suisse)

Extrait de l'émission présentée par Véronique Soulé
"Il y a un éléphant dans le jardin" sur Radio Aligre le 7 janvier 2009.

" Dans Le temps des miracles, les personnages sont à la recherche d'eux-mêmes, à la recherche d'une vérité pas toujours facile à trouver, mais qui fait avancer sur le chemin de l'existence avec optimisme. (...)
Le roman joue avec subtilité et finesse sur cette thématique du mensonge et de la vérité. (...)
Une de ses grandes qualités consiste à aborder la question de l'exil et des conditions d'accueil en France, sans aucune commisération ni manichéisme. C'est certainement lié à l'écriture et à son atmosphère (...)
Une écriture simple, tonique et très imagée. (...)
Les personnages sont vrais et complexes, comme dans la vie."

Véronique Soulé

rtl-site3


Voici une interview réalisée par Stephan de Pasquale, journaliste à RTL (émission « Laissez-vous tenter »), qui avait embauché pour l’occasion deux jeunes lecteurs, élèves en classe de seconde, Olivia et Augustin.

Merci à eux, c’était un bon moment !

Présentations


Le roman


                     rtl-site1&

Discussion avec les lecteurs


rtl-site5

L'avis d'Augustin



rtl-site4
L'avis d'Olivia




Extrait du livre lu par Anne-Laure


2ème extrait